Woody Allen face in black and white
Pinned:

Rétroviseur

Je quitte le Val-de-Marne et m’engouffre sur la nationale 4. Posé tout seul j’écoute Gershwin la rhapsodie hier j’ai revu Manhattan, Woody a quarante ans. Paris Nancy en voiture. Je revis le film, le film entier, une main sur le volant et l’autre sur le levier, parfois je lève le bras je m’emporte ça parle fort dans ma tête. Je…

Continue Reading
A woman kisses the shield of a police officer in front of the Macedonian government

Pas d’autre France

J’ai besoin d’un pays où le travail soit régenté, codifié, où le travail salarié soit encadré par une vieille tradition de lutte syndicale et d’acquis sociaux. J’ai besoin d’un pays où la protection sociale soit partagée par tous, gratuite, universelle. J’ai besoin d’une assurance chômage sécurisante qui permette de se reconstruire après les drames économiques ou les échecs professionnels. J’ai…

Continue Reading
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, Le Barbier,

On ne peut pas déchoir les binationaux

Ma petite amie Katia est née en France. C’est la fille d’une République qui rassemble les enfants nés sur son sol. Pas de sang « République Française ». Katia s’est battue avec un consulat qui n’aime pas trop ces étrangers français afin de conserver son autre passeport. Un jour elle retournera voir sa grand-mère… Ma petite amie est binationale. De quel…

Continue Reading
Valeria Lukyanova - Human Barbie

Je t’entends encore

Tu as clos le verrou mais je t’entends encore. J’efface au stylet doux les macules de tes cuisses, mais je t’entends encore. Je t’ouïe avachie, les cheveux pris sur la faïence suintante, Je gomme à la palette ce qu’on ne veut pas voir, Tu as barré la porte mais je t’entends encore, Je sens tes doigts dedans, j’ai essayé une…

Continue Reading
Faces et autres genres Иathalie Mondot

Biohomme, Léo et ses godes

Raconter encore une fois sa transformation. Saturation. Réduit à ces années adolescentes. Cet être rien. Un pur devenir. Une attente. Perdu dans l’entre deux, sujet sans genre, exclu du monde de l’hypersexe. Léo voudrait parler présent. S’engager. Dire les hormones. Dire qu’on doit y aller tôt. Pour une enveloppe conforme. S’appartenir au système genre. Corps normal, banal. Corps réussi ? Douleurs…

Continue Reading

BioHomme #6, Nostalgie

Un baiser pour chacune. Sur le front. Il les aime tellement. C’est sa force, sa colonne vertébrale. Nicolas les a fait venir dans le petit pavillon d’été. Il n’a pas encore la force de regagner Paris, mais il ne peut pas vivre sans ses deux filles. Il ferme la chambre discrètement, elles étaient intenables, surexcitées par ces deux jours improvisés,…

Continue Reading